Lundi , 18 juin 2018
Accueil » Actualités » Tarifs des services de télécommunications : Le point avec… Mohamed Omar Directeur Commercial de Djibouti Télécom
PUB VIVA techno
Tarifs des services de télécommunications : Le point avec… Mohamed Omar Directeur Commercial de Djibouti Télécom

Tarifs des services de télécommunications : Le point avec… Mohamed Omar Directeur Commercial de Djibouti Télécom

« Le président de la République a validé, lors du 8ème Conseil des Ministres, la proposition de baisses tarifaires proposé par le Ministère de la Communication chargé des Postes et des Télécommunications. Cette baisse des tarifs concerne les produits internet et également les produits GSM, c’est-à-dire la carte Sim. Pour l’Internet la baisse des tarifs touche les produits à destination du grand public à savoir l’internet pour le grand public mais aussi l’internet pour les entreprises .

Comme vous le savez, l’Internet est installé en RdD depuis une quinzaine d’années et Djibouti Télécom fournit des efforts constants pour d’une part permettre un service de qualité en termes de bande passante et a également consenti des efforts considérables depuis 2005 pour que ses produits soient accessibles au plus grand nombre.

Cette baisse des tarifs s’adressent à l’ensemble des clients de Djibouti Télécom. Vous avez le grand public, les particuliers, les entreprises ; les hôpitaux et les milieux associatifs. Cette baisse des tarifs prône une politique ambitieuse qui se définit par une réduction importante des tarifs .Par exemple, pour l’Internet grand public, pour laquelle la baisse des tarifs est conséquente .

Vous savez Djibouti-Télécom a consenti un effort considérable en la matière, aujourd’hui le tarif moyen du mégabit va être de 2500 fdj, .

Si je fais un bref historique sur l’évolution tarifaire, vous allez très vite concevoir les efforts engagés et les ambitions mises en avant. En 2005, le tarif moyen du mégabit était de 120 000 fdj, en 2016, après la baisse tarifaire, le prix sera seulement de 2500 fdj. C’est une baisse conséquente qui veut créée une rupture avec le passé. Pour répondre à ces préoccupations, cette baisse tarifaire vient à point nommé.

En 2016, l’internet sera un élément à la portée de tous, et non un produit réservé à une élite, ou à une classe de populations. Cet effort ne concerne pas uniquement le grand public, Djibouti Télécom a également consenti un effort considérable pour les entreprises qui forment aujourd’hui une catégorie de clients conséquent, car le chiffre d’affaires que nous réalisons avec eux est important. Et nous sommes donc responsables de l’amélioration de la connectivité de ces entreprises avec le reste du monde. Nous avons la responsabilité de faire en sorte que ces entreprises ne pâtissent pas d’une mauvaise bande passante ou d’une mauvaise connexion.

Les entreprises verront également leurs tarifs réduits, par exemple de 2005 à 2016, le tarif moyen du mégabit en direction des entreprises a baissé de 97% .Cette baisse de tarifs aujourd’hui va faire que le tarif moyen va être de 5800fdj alors qu’il était en 2005 de 200 000 fdj. C’est une baisse conséquente qui marque bien le pas qui a été accompli.

Pour les hôpitaux, les écoles, et les milieux associatifs ils ne sont pas en reste. La plus basse connexion pour les écoles sera de 5 mégas et va être tarifé à seulement 6000 fdj. Une chose importante qui a également été décidée, est que l’ensemble des écoles des régions et des hôpitaux des régions auront une connexion entièrement gratuite, cela démontre donc de l’intérêt que Djibouti télécom accorde à la lutte contre la fracture numérique pour permettre à l’ensemble de la population de profiter des nouvelles technologies et aussi de s’initier à leur avantage et ceci à moindre coût.

Cette baisse des tarifs aujourd’hui couronne cet effort, et il y a une évolution constante des tarifs de Djibouti Télécom. De 2005 à 2016, Djibouti Télécom a consenti une baisse tarifaire. Si je distingue l’internet grand public de l’ordre 98%. On est passé d’un prix du mégabit de 128 000 fdj en 2005 à 2500 fdj. Pour les professionnels un tarif moyen du mégabit de 200 000 jusqu’à un tarif de 5800 fdj en 2016.Ceci montre bien un effort constant, soutenu depuis une bonne dizaine d’années.

Pour le GSM, nous avons baissé les prix de la carte Sim de 50%. C’est-à-dire que vous avez aujourd’hui un tarif de 2000 fdj pour la carte Sim qui va passer maintenant à 1000 fdj .Vous avez également les tarifs de la clé 3G qui est actuellement de 12000 à l’achat va baisser à 8000 fdj. Vous avez également les abonnements illimités. Aujourd’hui ce type d’abonnement annuel coûte 234 000 Fdj, et après la baisse des tarifs, ce prix sera de 100 000 fdj .

Le prix semestriel d’un abonnement semestriel de la clé 3G est actuellement de 130 000 ; et il retombera maintenant 60 000fdj .Vous voyez bien que c’est un effort soutenu, et ambitieux pour d’une part répondre aux besoins de connectivité de l’ensemble de la population pour faire en sorte que l’internet soit disponible à tous et à la portée tous.

Je crois que c’est un élément important dans le cadre de la politique d’intégration des nouvelles technologies de la RdD prôné par le président de la république et mise en œuvre par le ministère de la communication chargé des postes et des télécommunications. Djibouti Télécom par le biais de cette baisse de tarifs se veut actuellement plus proche de sa clientèle.

Les particuliers, les hôpitaux, les entreprises, les écoles bénéficieront de meilleures bandes passantes à moindre cout. Je pense que l’on peut désormais dire que Djibouti est un pays connecteur, mais aussi un pays de plus en plus connecté. »

Propos recueillis par N. Kadassiya

Ads

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Timber by EMSIEN 3 Ltd BG